• 1 jour, 1 femme

    1 jour, 1 femme

       Marie Gouzes, dite Olympe de Gouges (1748-1793) 

    Née à Montauban, Marie Gouzes est issue d'une famille modeste : son père est boucher et sa mère servante. Il semble néanmoins qu'elle serait la fille naturelle du marquis Le Franc de Pompignan ; la rumeur publique ira même beaucoup plus loin en laissant entendre qu'elle serait la « bâtarde » de Louis XV.

    En 1765, elle épouse Louis Aubry, officier de bouche de messire de Gourgues. Deux ans plus tard c'est la naissance de son fils.

    Elle rêve de célébrité, se fabrique un nom à partir du prénom de sa mère et du patronyme «Gourgues» et devient Olympe de Gouges. Elle est, avec Théroigne de Méricourt et Claire Lacombe l'une des premières féministes luttant pour l’égalité des droits.

    En 1791, l'Assemblée Constituante rédige une Constitution qui exclut les femmes des droits de cité : Olympe publie alors un texte qui fait date dans les annales du féminisme originel :    « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne »

    1 jour, 1 femmeSolidaire des girondins après les journées de mai-juin 1793, elle est accusée d'être l'auteur d'une affiche girondine. Olympe de Gouges est arrêtée le 20 juillet 1793, condamnée à mort et guillotinée le 2 novembre 1793.

    En savoir plus...

     

     

    1 jour, 1 femme

     

    Livre à la Médiathèque :

    « Olympe de Gouges » de  Catel (Illustrateur) et Bocquet, José-Louis(Scénariste)

    BD Adulte 

     

     

    Samedi 8 mars à 14h30

    OLYMPE DE GOUGES

    Lecture théâtralisée par Isabelle Pellausy 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :