• Mata Hari (1876-1917)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Retour sur la journée de la femme le 8 mars

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 1 jour, 1 femme : Elisabeth Badinter (1944-....)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 1 jour, 1 femme : Simone de Beauvoir (1908-1986)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Depuis  2011,  la Bataille des 10 Mots rassemble  toutes  celles  et  ceux qui  aiment jouer  avec  les  mots  et  la  langue  française.  Basée  sur  les dix  mots  choisis  par  les partenaires  francophones  dans  le  cadre  de  l’opération  nationale  « Dis-Moi  Dix Mots », cette bataille se déroule à l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie.

    "Dis-moi dix mots.....à la folie". L’Édition 2014 vous appelle à faire la fête.

    Vous  aussi,  seul  ou  à  plusieurs,  jouez  avec  les  dix  mots  et  participez  à  l’appel  à contributions de la Bataille des 10 Mots !
     
    Pour cela, il suffit d’utiliser ou d’illustrer un, plusieurs, ou l’ensemble des dix mots. La  forme  des  créations  est  totalement  libre. Déposez votre texte à la Médiathèque, il sera affiché !

    Les 10 mots retenus pour l'année 2014 sont les suivants :

    AMBIANCER, À TIRE-LARIGOT, CHARIVARI, S'ENLIVRER*, FARIBOLE, HURLUBERLU, OUF, TIMBRÉ, TOHU-BOHU,  ZIGZAG

    * « être ivre de lectures », néologisme créé par un élève de CM2.

     

    Dis-moi dix mots


    votre commentaire
  • 1 jour, 1 femme : Colette (1873-1954)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 1 jour, 1 femme

    Hildegarde von Birgen (1098-1179)

    1 jour, 1 femme
    Grande figure de la culture européenne médiévale, elle est pionnière dans l'art de composer. Elle doit se battre toute sa vie pour maintenir l'indépendance et la sécurité de son couvent. Elle compose plus de soixante-dix chants, hymnes et séquences dont certains font l'objet d'enregistrements récents.

    Exposition

    6 mars - 5 avril 2014

    Musique au féminin

    1 jour, 1 femme


    votre commentaire
  • Marguerite Duras (1932-1996)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les rendez-vous du samedi

    Les rendez-vous du samedi au mois de mars

    « Olympe de Gouges »
    « Lecture théâtralisée » par Isabelle Pellausy

    Samedi 8 mars à 14h30
    Auditorium de la Médiathèque de l’Espace Apollo.

    Considérée comme la pionnière du féminisme, Marie Olympe Gouze, dite Olympe de Gouges, est née à Montauban le 7 mai 1748 et fut guillotinée à Paris le 3 novembre 1793. Femme de lettres française, elle est devenue femme politique et polémiste. Auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges a laissé de nombreux écrits en faveur des droits civils et politiques des femmes et de l’abolition de l’esclavage des Noirs.
    Elle est devenue emblématique des mouvements pour la libération des femmes, pour l’humanisme en général, et le rôle important qu’elle a joué dans l’histoire des idées.

    * * * * * * *

    Ateliers de calligraphie
    avec Anne Sacramento
    Samedi 15 mars (sur réservation au 05 63 97 53 50)
    Médiathèque de l’Espace Apollo

    Initiation de 10h à 12h
    Création de 14h à 17h

    * * * * * * *

    Atelier d’écriture « Les femmes et la ville »
    avec Françoise Forcioli
    Samedi 22 mars à 14h
    Médiathèque de l’Espace Apollo

    * * * * * * *

    « Quand le fil prend du corps»
    Atelier de sculpture de femmes
    avec Nadine Trescartes
    Samedi 29 mars de 14h30 à 17h
    Médiathèque de l’Espace Apollo


    votre commentaire
  • 1 jour, 1 femme

       Marie Gouzes, dite Olympe de Gouges (1748-1793) 

    Née à Montauban, Marie Gouzes est issue d'une famille modeste : son père est boucher et sa mère servante. Il semble néanmoins qu'elle serait la fille naturelle du marquis Le Franc de Pompignan ; la rumeur publique ira même beaucoup plus loin en laissant entendre qu'elle serait la « bâtarde » de Louis XV.

    En 1765, elle épouse Louis Aubry, officier de bouche de messire de Gourgues. Deux ans plus tard c'est la naissance de son fils.

    Elle rêve de célébrité, se fabrique un nom à partir du prénom de sa mère et du patronyme «Gourgues» et devient Olympe de Gouges. Elle est, avec Théroigne de Méricourt et Claire Lacombe l'une des premières féministes luttant pour l’égalité des droits.

    En 1791, l'Assemblée Constituante rédige une Constitution qui exclut les femmes des droits de cité : Olympe publie alors un texte qui fait date dans les annales du féminisme originel :    « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne »

    1 jour, 1 femmeSolidaire des girondins après les journées de mai-juin 1793, elle est accusée d'être l'auteur d'une affiche girondine. Olympe de Gouges est arrêtée le 20 juillet 1793, condamnée à mort et guillotinée le 2 novembre 1793.

    En savoir plus...

     

     

    1 jour, 1 femme

     

    Livre à la Médiathèque :

    « Olympe de Gouges » de  Catel (Illustrateur) et Bocquet, José-Louis(Scénariste)

    BD Adulte 

     

     

    Samedi 8 mars à 14h30

    OLYMPE DE GOUGES

    Lecture théâtralisée par Isabelle Pellausy 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique