• Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    A découvrir !!!

    Bientôt sur les étagères !!!Ce livre montre à quel point, depuis l'Antiquité, la littérature a fait de l'amour un thème privilégié, modulé au gré des époques (l'inconscient prenant la place de l'antique dieu Amour), mais d'une rare constance autour de grands motifs et d'images qui restent des matrices fécondes de notre sensibilité. La riche iconographie qui accompagne les textes (des enluminures médiévales à Jim Dine, en passant par Cranach, Titien, Poussin, Watteau, Boucher, Gérard, Moreau, Rossetti...) amplifie et prolonge ces résonances de l'imaginaire amoureux dans un dialogue suggestif entre la littérature et la peinture. 

     

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Rétrospective sur plus de 60 ans de carrière du peintre. Cette édition est augmentée d'un portfolio de photographies réalisées pendant l'accrochage de l'exposition, ainsi que de textes issus d'un colloque.

     

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Quand on parle d'amour en France, Racine arrive toujours dans la conversation, à un moment ou à un autre, surtout quand il est question de chagrin, d'abandon. Nathalie Azoulai a imaginé un chagrin d'amour contemporain, Titus et Bérénice aujourd'hui, avec une Bérénice quittée, abandonnée, qui cherche à adoucir sa peine en revisitant la Bérénice de Racine. Elle veut comprendre comment un homme de sa condition, dans son siècle, coincé entre Port-Royal et Versailles, entre le rigorisme janséniste et le faste de Louis XIV, a réussi à écrire des vers aussi justes et puissants sur la passion amoureuse, principalement du point de vue féminin. Il ne reste que peu d'écrits de Racine, quelques lettres à son fils, à Boileau mais rien qui relate ses tiraillements intimes.

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Aldo Morosini, prince vénitien et expert international en joaillerie, passe sa lune de miel à Jérusalem. Au cœur de l'antique cité de David, il rencontre Abner Goldberg, dignitaire de la synagogue et apprend que deux émeraudes semblables, les "sorts sacrés" ont disparu. La légende dit que Jehovah en personne les aurait remises au prophète... Goldberg prie Morosini de rechercher ces pierres disparues. L'enlèvement de sa femme Lisa et une lettre de chantage entraîne un Morosini bouleversé à accepter la mission. La quête qu'il entreprend l'oblige à remonter l'histoire des émeraudes, qui ont partout laissé des traces sanglantes. De Jérusalem à Istanbul en passant par Dijon, Prague, la Roumanie, l'Allemagne et le Tessin, ili va de découverte en surprise, au milieu des dangers et des pièges les plus imprévisibles.

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Un employé du Trésor américain a dérobé des documents relatifs à un secret d'État qui, risquerait de changer la face du monde. Cotton Malone est sollicité pour les récupérer. C'est le début d'une course contre la montre. Des mystères des Pères fondateurs des États-Unis jusqu'à une étrange entrevue clandestine du président Franklin Roosevelt, en passant par les signes ésotériques cachés dans les symboles les plus connus de l'Amérique, Cotton Malone va aller de révélation en révélation. Fondée sur des faits réels, Steve Berry pénètre dans les arcanes de l'histoire de notre civilisation.

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Jardins de papier ou rêves de jardins ? Déjà exploratrice des légumes oubliés, Évelyne Bloch-Dano passe ici du potager au jardin dans la vie ou l’œuvre de grands écrivains. Après une promenade historique du paradis de la Bible aux parcs à l'anglaise, elle montre comment, dans les romans, le jardin est le reflet de l'âme, le travail qui rend meilleur, le repos mérité, la nostalgie de l'enfance, le rêve d'un monde idéal. De Rousseau à Proust, de Duras à Sand, de Colette à Modiano, il apparaît à la fois comme une représentation du réel et un miroir de l'imaginaire.

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Au détour des allées du Père-Lachaise, le narrateur découvre sur une plaque funéraire du columbarium un portrait photographique qui l'attire irrésistiblement. Il représente une femme énigmatique, coiffée d’un turban. Sous la photo, un nom : Leïlah Mahi et une date unique : 12 août 1932. Obsédé par cette vision, le narrateur décide de retrouver sa trace.
    Enquête littéraire, Leïlah Mahi 1932 est aussi une réflexion sensible sur la perte et l'inépuisable pouvoir de fascination des images.

     

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Il y a tant de raisons possibles pour qu'un livre ne voie jamais le jour, qu'il semble quasi miraculeux qu'un beau matin quelqu'un ait pris la plume et soit parvenu à en écrire un.
    Avec une délicieuse fantaisie, Philippe Claudel passe en revue une litanie d'écrivains en devenir, de malheureuses victimes de la littérature, soumises à de pathétiques aléas, à des imprévus aussi cocasses que farfelus. Les circonstances, le siècle de leur naissance, leur caractère, faiblesse, orgueil, lâcheté, mollesse, bravoure, ou bien encore les hasards de la vie les ont empêché de réaliser leur rêve...

     

     

    Bientôt sur les étagères !!!

    Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston.
    Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d'effraction, pas de témoin, pas de motifs, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l'enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?
    Un thriller dans l'intimité fascinante d'une famille au-dessus de tout soupçon.

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

     Gazä est un enfant né au cœur d'un réseau de trafic de clandestins. Il a 9 ans quand, à peine sorti de l'école, il devient passeur et travaille avec son père et ses frères, commandants des bateaux qui emmènent les migrants en Grèce. Jusqu'au jour où Gazâ cause la mort d'un jeune Afghan, le seul être humain qui ait fait preuve d'un peu d'humanité envers lui. Dès lors, dans ce monde violent et désabusé, Gâza ne cesse de penser à Cuma même s'il devient le tortionnaire des clandestins qui ont le malheur de tomber entre ses mains. Mais un soir, tout bascule et c'est désormais à lui de trouver comment survivre...

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    Dave, vigile dans un luxueux magasin londonien, laisse partir une jeune voleuse qu’il venait de surprendre. Sa journée terminée, il la découvre dehors, à l’attendre. C’est le début d’une relation complexe, entre deux êtres abîmés, chacun dissimulant un lourd passé. Alena, venue avec tant de projets de sa Russie natale, se retrouve à la rue, sans papiers, liée aux réseaux de prostitution. Dave, issu des cités anglaises, a oublié ses rêves d'aventure par lâcheté. Désabusés, ils s’apprivoisent, se rapprochent, avec leurs fragilités et leurs faiblesses. De Londres à la Sibérie en passant par Moscou, l'auteur livre une moderne et atypique histoire d’amour.

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    "Dans ma famille, on se tuait de mère en fille. Mais c’est fini. Il y a longtemps déjà, je me suis promis qu’accidents et suicides devaient s’arrêter avec moi. Ou plutôt, avant moi.

    Sauve qui peut la vie ! J'aime cette expression. C'est le titre d’un film de Jean-Luc Godard de 1980. Mais lui, il avait mis des parenthèses à (la vie), comme une précision, une correction de trajectoire. Le sauve-qui-peut, c’est la débandade, la déroute. Le sa

     

    uve qui peut la vie, c'est la ligne de fuite, l’échappée parfois belle. J’en fais volontiers ma devise.

    Il m'a fallu du temps pour comprendre que ce qui était une manière d’être? une tendance à parier sur l’embellie, un goût de l’esquive, un refus des passions mortifères, une appétence au bonheur envers et contre tout ?, avait aussi profondément influencé ma façon de penser.

    J’aimerais que ce livre, écrit sur fond de drames passés, collectifs et privés, soit une lecture revigorante, une sorte de fortifiant pour résister au mauvais temps présent."

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    Rome, 1598. L'Inquisition sévit contre les hérétiques. Enfermés dans des cellules, affamés, torturés, ces derniers reçoivent à la veille de leur exécution sur le Campo dei Fiori la visite d'un inquisiteur pour les inciter à se repentir et à reconnaître publiquement leurs fautes.

    rtations, vaines, des inquisiteurs, et accompagne au petit matin le prisonnier au bûcher. Saisi par la violence de cette expérience, il voit toutes ses certitudes vaciller...

    En 1974 Sándor Márai, grand écrivain hongrois, vit alors en Italie lorsqu'il écrit ce roman autour de la figure de Giordano Bruno, où s'entremêlent passé lointain et passé proche. Nourri de l'expérience de la guerre, du fascisme, et du stalinisme qui poussera Márai à l'exil, il expose le regard lucide d'un homme sur l'idéologie totalitaire, conçue pour broyer la volonté et la dignité humaines.

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    A 28 ans, Jacques Klein rencontre dans son sommeil l'homme qu'il sera 20 ans plus tard grâce à une machine permettant le voyage dans le temps via les rêves inventée par le Jacques de 48 ans. Celui-ci le guide pour retrouver sa mère disparue en Malaisie. Arrivé chez les Senoi, un peuple qui maîtrise le rêve lucide, il tente d'apprendre à atteindre le sixième sommeil, le stade de tous les possibles.

     

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    Bernard Sachsé a une passion: il aime les chevaux depuis qu'il est gamin. Il a la chance d'en faire son métier et devient cavalier cascadeur. Il enchaîne films et spectacles jusqu'à l'âge de 30 ans, jusqu'à ce qu'une cascade malheureuse le cloue dans un fauteuil roulant. Fini les chevaux et l'équitation ? Ce serait mal le connaître. Il décide -juste - de tout reprendre à zéro.

     

     

     

    Bientôt sur les étagères de la Médiathèque !!!

    Etienne et Mélina mènent une enfance heureuse dans leur petit village situé au bord de la Garonne. Ils aiment se retrouver sur une petite île au milieu du fleuve. Mais en 1936, face à la crise qui frappe le pays, ils sont contraints de se rendre à Toulouse. Etienne part apprendre le métier d'imprimeur, Mélina est engagée comme gouvernante par de riches industriels. Dans la « ville rose » où le monde ouvrier se prend à rêver aux lendemains qui chantent, pour eux comme pour beaucoup, 1936 sera l' année de tous les rêves. Mais les deux jeunes gens pourront-ils s'adapter à cet univers si éloigné de ce qu 'ils ont connu, retrouveront ils jamais l' île du bonheur enfui ?

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :